Les maternelles « autour de l’osier »

Cette année l’Ecole a initié le projet « Autour de l’Osier » avec l’intervention de l’association « l’Oseraie du Possible ».

différents types d'osiers

Ce projet fait découvrir aux enfants le travail de l’osier de la bouture de saule jusqu’au panier.

Les enfants ont bénéficié de l’intervention de Florian et Pierre. Ces 2 membres de l’association, sont passés dans chaque classe pour expliquer le métier de vannier.

Les enfants ont également suivi des ateliers de tissage et ont participé a la plantation de 300 boutures.

 

Ce projet est vaste et sera suivi sur plusieurs années.

Il crée des liens au sens large :

  • entre des métiers du passé et un objet toujours actuel
  • entre la nature et l’objet usuel
  • entre la plante, l’artisan et la famille

Le panier créé n’est plus abstrait, il a une histoire : quelqu’un l’a bouturé, a pris soin de la plante, une autre personne l’a sélectionné et ramassé pour le tisser.

Le témoignage d’une maman recueilli par Chloé
Quelques parents accompagnants lors de cette journée ont eu la gentillesse de nous faire un retour d’expérience, comme Isabelle, maman d’ Amir (GS) et (PS), qui a beaucoup apprécié ce projet très instructif où les parents accompagnants ont été mis à contribution, notamment pour co-animer certains des ateliers.
Un peu surprise au premier abord, Isabelle s’est vite prise au jeu et c’est avec plaisir qu’elle a encadré les petits groupes d’enfants lors des présentations sur l’osier. Une expérience tout à fait positive pour cette maman !

Les valeurs de l’association sont partage, création, coopération, échange  et  transmission.

L’enfant découvre ainsi le rythme de la nature, réalise le temps nécessaire pour tisser un objet et a la fierté du travail accompli.
Pour en savoir plus : https://www.oseraiedupossible.fr/


 

Une pensée sur “Les maternelles « autour de l’osier »”

  1. J’ai moi aussi beaucoup apprécié cet atelier. Tout était parfait. Florian et Pierre sont admirables avec les enfants. C’était un pur moment de sérénité, les enfants étaient ravis de ce qu’ils avaient produits, et je trouve la continuité culture-cueillette-tressage très intéressante. Je suis contente de savoir que le projet est renouvelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *