Retour commission restauration 25/09/2018

Points principaux discutés en commission

Retour informel de la réprésentante Fcpe Garbejaïre

1) Gaspillage

Au self en élémentaire :

  • Les entrées non individuelles sont présentées en saladiers et les enfants se servent eux-mêmes.
  • Les enfants peuvent demander à adapter leur assiette à leur faim.
  • Ils peuvent se resservir s’ils ont encore faim en fin de repas (en respectant les règles de la cantine).
  • Ils ont tendance à déjeuner rapidement pour aller jouer, sans nécessairement goûter tous les plats.

Il serait utile de re-communiquer sur ce point, car il n’est pas toujours intégré que l’on peut/doit adapter son repas à son appétit.

En maternelle :

  • Les enfants sont servis à table.
  • Ils goûtent tous les plats.

2) 5ème composante « plaisir » non proposée au GS au self élémentaire

QUESTION : Les enfants de grande section (GS) maternelle mangent au self 2 fois par semaine (lundi et vendredi, ou mardi et jeudi, selon la classe). Lorsque la 5ème composante du repas, non proposée aux maternelles, est un dessert « plaisir » comme la mousse au chocolat, c’est un peu difficile pour ces enfants de la voir passer sous leur nez.
RÉPONSE : Il est souvent plus simple de choisir un tel dessert sucré comme 5ème composante, car ses apports nutritionnels sont moindres. En effet, lors de l’élaboration des menus, la commission veille à respecter un certain équilibre nutritionnel, tout en ajoutant régulièrement des aliments « plaisir ». Cette question se pose à Garbejaire uniquement, car c’est la seule école où les GS vont au self élémentaire, mais avec les 2 classe sde GS, cela concerne les 4 jours d’école. Il est donc compliqué de ne jamais choisir le dessert comme 5ème composante.

3) Goûters

span style= »color: #800080; »>QUESTION : Goûters peu variés, les enfants ont faim en sortant de la garderie.

Les goûters du périscolaire (lundi, mardi, jeudi et vendredi) sont fournis par la mairie. Ils suivent les recommandations nutritionnelles (quantités, peu de sucre). Actuellement :

  • 2 fois/semaine : pain (bio) avec chocolat, beurre+cacao, confiture, fromage, pâte de fruits, ou miel
  • 1 fois/semaine : fruit ou laitage bio
  • 1 fois/semaine : biscuit
  • 2 fois/mois : goûter maison

Les suggestions pour varier les goûters sont bienvenues.

Remarque : La collation du matin a été interdite par l’Éducation nationale, à cause des problèmes d’obésité.

4) Serviettes en tissu

Depuis la rentrée dans les écoles maternelles. Logistique importante, car lavées tous les jours.

QUESTION : Et en élémentaire ?
RÉPONSE MAIRIE : Bilan en fin d’année scolaire.

5) Animations à venir

  • Semaine du goût 8-12 octobre : thème elior « Mystère en cuisine » (un aliment secret par jour dans le menu)
  • Les légumes bruts
    • 28/09 pomme de terre
    • 08/10 épinard
  • Journées Portugal 22 & 23 novembre
  • Atelier pâtisserie « Régaler plutôt que gaspiller » avec elior : muffins à partir du pain non consommé
    • réalisé mercredi 27 juin à Campouns
    • prochainement un mercredi à Garbejaïre

6) Enquête convives

Enquête menée par elior tous les 2 ans, traitée par BVA, à partir du CE2.
L’an passé : Garbejaïre.
Cette année : l’Ile verte, Campouns, Sartoux.

QUESTION : Pourquoi pas CP-CE1 ? Les animateurs pourraient aider.
RÉPONSE : Il faut savoir bien lire. Pas ou peu de retours quand on s’adresse aux plus jeunes.

QUESTION : Pourquoi pas le soir avec les parents pour les plus petits ?
RÉPONSE : Sur un temps cantine, pour que ce soient les enfants qui répondent, pas les parents. Si on interroge aussi directement les parents, quel est alors le rôle de la commission et des représentants des parents d’élèves ?

Projet plus simple pour la maternelle, avec des smileys, sur des questions plus spécifiques.

7) Vidéo sur la restauration scolaire à Valbonne

Réalisée à Campouns : Vidéo sur VSA-TV
On y voit une table de tri, en test dans cette école, pour sensibiliser et réduire le gaspillage.

8) Nourriture bio / locale

QUESTION : Plus de bio ?
RÉPONSE MAIRIE : Le passage de 20% à 40% bio (50% avec le pain) a représenté un surcoût de 90.000€, la collectivité ne peut pas en faire plus.
Retour des cantines 100% bio : peu de variété.

QUESTION : Choisir des produits plus sains, pas forcément bio ?
RÉPONSE MAIRIE : Pas dans le marché actuel, à voir pour le prochain cahier des charges. Le contrat avec elior prend fin le 31/8/2019.

QUESTION : Privilégier les producteurs locaux ?
RÉPONSE MAIRIE : Possibilité avec le domaine de Péïjan, chantier d’insertion en maraîchage bio, mais la cantine centrale d’elior est à Draguignan et cela impliquerait un aller-retour aux produits, ce qui perd son intérêt.

9) Régie de restauration

Actuellement, les repas sont fournis par un prestataire extérieur, elior, qui les préparent dans sa cuisine centrale à Draguignan. Ils sont réchauffés sur place dans les écoles. Cela induit des contraintes : viandes en sauce, pas de cuisson minute, pas de frites… Le contrat avec elior se termine en fin août 2019.

La mairie envisage d’évoluer vers une régie de restauration, avec des objectifs de développement durable (réduire le transport, l’énergie, les emballages…) et de goût (aliments préparés sur place).
Cela implique cependant une augmentation du coût du repas et du coût pour la collectivité.

QUESTION : où en est-on du projet de régie ?
RÉPONSE MAIRIE : Lancement de l’étude pour mesurer l’impact financier des options suivantes, au niveau des investissements et du fonctionnement :

  1. cuisine centrale à Valbonne,
  2. cuisines de production sur chaque école,
  3. prestataire extérieur.

Le cahier des charges est terminé et en attente de validation (pas de date avancée pour le résultat de cette étude).

Suite à cette étude, d’autres questions se posent/poseraient :

  • Mise en œuvre d’une régie (personnel, formations) ?
  • Planning et délais ?
  • Coût des repas ?
  • Utilisation des terrains agricoles ? Régie agricole ?