Retour commission restauration 15/01/2019

Points principaux discutés en commission

Retour informel (notes Suzanne Touzeau, , représentante Fcpe Garbejaïre)

1) Enquêtes

Enquête en maternelle

Enquête réalisée par la mairie, le même jour dans les 4 écoles maternelles de Valbonne. Les enfants étaient interrogés sur leur repas et avaient le choix entre « j’aime » et « j’aime pas ».

j’aime j’aime pas
Daudet 103 15
Garbejaïre 81 51
Ile verte 90 3
Sartoux 60 21

Bilan sondage Ile Verte

Les parents d’élèves de l’Ile verte font un retour sur le sondage qu’ils ont organisé (148 réponses).

  • Les parents discutent quotidiennement de la cantine avec leurs enfants.
  • Les parents sont plutôt satisfaits des menus du midi.
  • Goûter : plus de 40% d’avis positifs, presque 30% d’avis négatifs, sinon parents non concernés (enfants qui ne fréquentent pas la garderie).
  • Critères importants pour les menus : en tête, nourriture locale et bio ; le prix n’arrivent qu’en 5ème position (le prix est modulé en fonction des revenus) ; en dernier la nourriture végétarienne.
  • Commentaires : pain du midi pas apprécié (pain bio pétri la nuit, cuit et livré le matin depuis Antibes) ; plats en sauce ne passent pas bien (contrainte de la liaison froide et remise en température, pour que le plat ne soit pas trop sec).

2) Animations

Présentation de photos de tables décorées à différentes occasions (semaine du goût, menu Portugal le 22/11, repas de Noël…), ainsi que de plats joliment présentés le mercredi.

Il y a des panneaux présentant les plats sur tous les selfs en élémentaire. Des étiquettes vont être ajoutées pour identifier les aliments bio, cultivés près d’ici et comme à la maison (préparés à partir d’ingrédients bruts à la cuisine centrale d’elior à Draguignan).

Les légumes bruts : animation proposée par elior et présentée par le personnel de cantine autour d’un légume en lien avec le menu. Les enfants découvrent le légume à l’état brut, comment le préparer et comment le manger.

  • 24 janvier : soja
  • 4 février : potiron
  • 11 mars : céleri
  • 23 avril : épi de maïs

Atelier Régaler plutôt que gaspiller, mercredi 13 mars, maternelle Garbejaïre : fabrication de muffins avec un groupe d’enfants, à partir du pain non consommé.

Menu Tout est rond, tout est bon, 21 mars : menu avec des aliments ronds.

Lutte contre le gaspillage

Table de tri avec pesée sur Campouns (école pilote).
Relevés restes à l’assiette et restes non servis, par composante.
108 g/enfant&repas (décembre : 422kg de nourriture pour 324 enfants) :

  • 34% entrée
  • 25% plat
  • 14% fromage
  • 13% dessert
  • 11% pain

Suite : déterminer comment communiquer ces résultats au mieux aux enfants.

On ne peut pas actuellement diminuer les quantités livrées, car celles-ci sont fixées dans le contrat entre la mairie et elior.

3) Menus

Les menus de février, mars et avril ont été discutés en commission.

Nous avons veillé entre autres à ce que la 5ème composante ne soit pas trop souvent un « dessert plaisir », afin de limiter la frustration des grandes sections de Garbejaïre qui mangent au self (2 fois par semaine, les 2 classes réparties sur les 4 jours d’école) mais ne peuvent pas prendre cette composante.

Certains parents souhaiteraient que soit proposé un féculent à chaque repas, pour un repas qui « tienne au corps ». Les expériences en ce sens ont montré que le double choix implique que légume n’est peu ou pas mangé.

Goûters

La mairie propose les goûters des 4 jours d’école. Sur 54 jours, 16 goûters différents ont été proposés, soit :

  • 11 pain (différent de celui du midi) et fromage (très bon retour)
  • 8 pain et chocolat
  • 6 gâteaux maison
  • 5 viennoiseries
  • 5 laitages
  • 4 pain beurre et confiture
  • 4 pain beurre et cacao
  • fruits : prunes, clémentines…
  • 1 yaourt bio chocolat
  • 1 brioche…
  • 2 pain d’épices (nouveau choix, retour mitigé)
  • 1 compote et fruits secs (figues et abricots, nouveau choix pas apprécié)

+ pain, fruits et fromages du midi (presque tous les jours)

La diversité et les quantités servies sont importantes, cependant certains enfants se plaignent d’avoir faim en sortant de la garderie. Il est possible que les enfants préfèrent des biscuits, mais le choix de Valbonne est de limiter les aliments trop sucrés.

4) Points divers

Communication

Les menus sont disponibles sur le site de la mairie et l’application bon’App d’elior.
La mairie envoie par mail à tous les parents le Bulletin de la restauration

Serviettes en tissu

Les maternelles disposent de serviettes en tissu lavées par la mairie tous les jours. La mairie ne peur pas proposer ce service en élémentaire, en particulier car cela représenterait un trop gros volume à laver.

Les parents de l’école de Sartoux souhaiteraient cependant tester les serviettes en tissu en élémentaire. Elles seraient fournies et lavées par les parents. Elles seraient rangées dans les cartables, au moins dans un premier temps (les cartables n’étant pas accessibles pendant la pause de midi, les enfants doivent les prendre sur eux). Il serait pratique de mettre à disposition des casiers ou une armoire pour stocker les serviettes pendant la semaine.

La mairie ne s’y oppose pas et reviendra vers les parents au sujet de potentiels casiers à la prochaine commission.

Régie

Cf. aussi retour commission du 25/09/2018

L’appel d’offres pour l’étude de faisabilité devrait être publié sous peu (semaine du 21 janvier). Un bureau d’étude sera choisi pour étudier les différentes possibilités d’évolution des cantines à Valbonne et pour évaluer le surcoût engendré. Le retour de cette étude est attendu pour septembre 2019. Le passage en régie de restauration pourrait ensuite avoir lieu en septembre 2020 ou 2021.

Ce projet est certes long à mettre en œuvre, mais la mairie de Valbonne est volontaire. L’éducation et la jeunesse représentent une large part du budget et du personnel municipal. La mairie est prête à faire des investissements importants pour équiper des cantines, mais c’est plus les coûts et contraintes de fonctionnement qu’il faut évaluer.

En attendant, comme le contrat avec elior se termine cet été, un appel d’offres va également paraître pour sélectionner le prestataire qui fournira les cantines à partir de septembre 2019. Ce sera un contrat d’un an renouvelable 2 fois.