Stand sur le thème des déchets

Lors des 24h du sport et de l’environnement le 13 mai 2017, nous avons tenu un stand tout l’après-midi sur le thème des déchets. Cela faisait suite à la chasse aux déchets que nous avions organisée le matin même.

Nous avions préparé plusieurs ateliers.

Atelier info / intox

  • Exemple : “Je ne trie pas, de toute façon, ils mettent tout dans le même bac, j’ai vu le camion le faire”

-> STOP à la légende urbaine ! Il arrive que certains déchets ne soient pas conservés: trop petits, trop sales…c’est le refus de tri. Mais les autres sont bien triés et recyclés. Les emballages représentent environ 20/25% des déchets collectés

Que deviennent nos déchets quand ils sont recyclés ?

  • Combien faut-il de cannettes pour fabriquer cette chaise ?
  • L’enfant devait identifier le bon matériau (papier, aluminium, métal ferromagnétique…), et trouver la bonne quantité
Atelier recyclage des déchets

Que deviennent nos déchets quand on les laisse dans la nature ?

  • Nous avions représenté sur une frise chronologique au sol le temps de dégradation de différents déchets lié aux repères de la vie d’un humain (ton âge en CP, l’âge de ta grand mère…), de l’âge des arbres…
  • L’enfant devait poser le déchet au bon endroit.

Plante ta capucine

Les quizz étaient trop difficiles pour les plus petits, par contre ils se sont régalés à planter des graines de capucines dans un tube carton de papier toilette rempli de terreau Plante ta capucine avec Caroline

Le compost

  • Observer le compost : à partir d’une boite transparente, le compost c’est quoi, à quoi ça sert ?
  • La recette du compost : les principes d’un bon compost, les astuces pour éviter les ennuis du compost. L’enfant devait placer des photos de différents déchets dans le bac adéquat (compost, pas compost)

Atelier créatif

Faites un bonhomme à l’aide de déchets propres collectés le matin

Que répondre à celui qui te dit : « j’ai jeté ma bouteille dans la rue parce qu’il n’y avait pas de poubelle »

-> si tu l’as apporté pleine, tu peux la rapporter vide !


 

La chasse aux déchets du samedi 13 mai 2017

Nous avions organisé une chasse aux déchets l’an dernier. Cette année nous avons renouvelé l’opération en la prolongeant l’après-midi par la tenue d’un stand sur le thème du devenir des déchets pendant les 24h du sport et de l’environnement.

 

Autre nouveauté cette année : nous avons été rejoint par les enfants de l’école Sartoux, quelques membres de l’association « sauvons le parc des Bouillides », et surtout la commission environnement du Conseil Municipal des Jeunes.

 

Presque tout le monde est arrivé dès 9h30. Beaucoup ont choisit de partir en petits groupes.

La zone de chasse était très large. Nous avions repéré une décharge sauvage sur le parking du parc tout proche pour les plus petits. Quant aux autres ils ont pu voir tout ce qui peut être vidé sur le bord d’une route, en l’occurrence la route du parc qui passe entre le golf et l’auberge « la source ». Les bons marcheurs ont nettoyé les abords de notre école de Garbejaïre.

Les crapahuteurs ont suivi Thomas, parent d’élève passionné de course d’orientation, il connaît les moindres recoins de Sophia, et voici ce qu’ils ont trouvé en pleine forêt, entre la route des Lucioles et la Bouillide

Fin de la chasse à midi. Voici une image de ceux qui sont restés, devant l’accumulation des sacs de déchets :

 

Ceux qui ont voulu sont restés pour partager un pique nique.

L’après-midi nous avons mis tous les sacs dans les bacs poubelle que nous avait apportés Envinet et nous avons trouvé un immense sac contenant 1 bouchon et 1 feuille de chêne 🙂 . Chacun a participé à la hauteur de ses moyens et c’est très bien !

Un grand merci à tous les participants, à la mairie qui a encadré la commission environnement du CMJ et Envinet qui nous a fourni le matériel.

papa victime des attrapes-tout

Spectacle de la CHAM le 4 avril 2017

Le mardi 4 avril les élèves de la CHAM (Classe à Horaires Aménagés Musique) ont donné un spectacle dans la grande salle de la chênaie du dojo.

Tout le monde était convié, mais en cette période de candidatures pour entrer en CHAM, tout particulièrement les élèves actuellement en CE1.

 

orchestre vents Il y avait plusieurs formations, du duo jusqu’à l’orchestre
Chaque musicien a joué dans différentes configurations

 

Certains professeurs ajoutent de la scénographie dans leurs pièces. Par exemple un quartet de vent a interprété « singing in the rain » en commençant par une chorégraphie avec des parapluies, alors que Roberto jouait l’intro au piano.

 

Peter & ses élèves de CHAM D’autres ont joué certains morceaux avec leurs élèves.

L’accompagnement était parfois assuré par Roberto, musicien de l’opéra de Nice, qui intervient régulièrement lors des répétitions des élèves volontaires pour participer à l’orchestre en plus des heures de CHAM.

Après plus d’une heure de spectacle, chaque professeur a été présenté et applaudi à la hauteur de son investissement auprès des élèves. Puis est arrivé le tour de la directrice de notre école, madame Orsoni, qui était agréablement surprise de la durée des applaudissements. Rappelons que c’est elle qui a mis en place la CHAM dans notre école et a fait en sorte que ce soit un succès.

C’était l’occasion pour les élèves de CE1 de voir ce qu’on peut réaliser dès un an de pratique.
Quant à eux les élèves de primaire ont pu se motiver en constatant le niveau atteint par les CHAM du collège qui ont joué en grand ensemble mais aussi en formation uniquement de collégiens

« Les petits bonheurs du jour »


Au sein de la FCPE, nous souhaitons continuer à faire vivre ce sujet, qui a déjà été abordé au Café des Parents.

Voici un article de Katarina, psychologue clinicienne membre de l’équipe fcpe de Garbejaïre.


L’éducation positive est un courant de la psychologie favorisant le bien-être et l’épanouissement de chacun (enfant, parent, enseignant…).

On peut la pratiquer, en commençant par des petits temps, simples à mettre en place et précieux dans une journée pleine d’autres obligations et contraintes.

Voici un exemple :  « les petits bonheurs du jour »

Pour bien finir sa journée, le soir on peut en partager des bons moments. Petits et grands, chacun peut raconter aux autres quelque chose d’agréable qu’il a vécu dans sa journée.

Si on a vécu des choses moins agréables, on peut aussi les raconter et essayer de trouver ensemble comment dépasser une éventuelle difficulté.

Dans un planning bien chargé, le repas est un moment privilégié pour les échanges

Les maternelles « autour de l’osier »

Cette année l’Ecole a initié le projet « Autour de l’Osier » avec l’intervention de l’association « l’Oseraie du Possible ».

différents types d'osiers

Ce projet fait découvrir aux enfants le travail de l’osier de la bouture de saule jusqu’au panier.

Les enfants ont bénéficié de l’intervention de Florian et Pierre. Ces 2 membres de l’association, sont passés dans chaque classe pour expliquer le métier de vannier.

Les enfants ont également suivi des ateliers de tissage et ont participé a la plantation de 300 boutures.

 

Ce projet est vaste et sera suivi sur plusieurs années.

Il crée des liens au sens large :

  • entre des métiers du passé et un objet toujours actuel
  • entre la nature et l’objet usuel
  • entre la plante, l’artisan et la famille

Le panier créé n’est plus abstrait, il a une histoire : quelqu’un l’a bouturé, a pris soin de la plante, une autre personne l’a sélectionné et ramassé pour le tisser.

Le témoignage d’une maman recueilli par Chloé
Quelques parents accompagnants lors de cette journée ont eu la gentillesse de nous faire un retour d’expérience, comme Isabelle, maman d’ Amir (GS) et (PS), qui a beaucoup apprécié ce projet très instructif où les parents accompagnants ont été mis à contribution, notamment pour co-animer certains des ateliers.
Un peu surprise au premier abord, Isabelle s’est vite prise au jeu et c’est avec plaisir qu’elle a encadré les petits groupes d’enfants lors des présentations sur l’osier. Une expérience tout à fait positive pour cette maman !

Les valeurs de l’association sont partage, création, coopération, échange  et  transmission.

L’enfant découvre ainsi le rythme de la nature, réalise le temps nécessaire pour tisser un objet et a la fierté du travail accompli.
Pour en savoir plus : https://www.oseraiedupossible.fr/


 

Newsletter de janvier 2017

Pour lire le texte complet de la newsletter en ligne, cliquez ici

Au menu

Le goûter de Noël

  • Témoignages
  • Photos des différentes activités

Les échos des commissions

  • La commission restauration vous interroge
  • Commission Projet Educatif Territorial
    • Nouveau TAP diabolo

A venir…

  • Le café des parents
  • Inscriptions en section italienne

Bonne année 2017 !